Chab'Coquin : Une envie de quatre heures !! par Alexa Cliona



Un petit quatre heures de temps en temps ne peut pas faire de mal quand il est dégusté avec volupté. Telle serait la morale de cette petite histoire osée …

D’une manière tout à fait inattendue, alors qu’elle était d’humeur gourmande un homme à l’allure de jeune premier croisa son chemin. Une aussi belle opportunité était une véritable aubaine, même s’il n’était pas question de se laisser tenter sans s’amuser un tantinet. Elle commença par un jeu de séduction mutuelle subtilement orchestrée, entre flatteries et taquineries. Les yeux se dévoraient. Les mains  cherchaient le contact et se posaient sur un avant-bras, une épaule, l’air de rien. A ce jeu de la découverte, elle était tout à fait à son aise. Elle savait parfaitement le prendre dans son filet sans que ce dernier ne se doute de quoi que ce soit. Lui faisant croire qu’il avait l’entière maîtrise de leurs envies, elle le laissa s’approcher et caresser sa nuque de son souffle chaud. Il avait glissé ses mains autour de sa taille, la maintenant ainsi contre lui, empêchant toute tentative de fuite. Il déposa un premier baiser particulièrement appuyé puis s’empara fougueusement de ses lèvres, enroulant sa langue avec la sienne. Enfin, elle pouvait déguster une petite miette de ce quatre heures qu’elle s’était promis d’obtenir. Ce qui l’intéressait à ce moment-là, n’était pas ce qu’il pouvait lui faire, aussi agréable cela était-il, mais ce qu’elle, de son côté, avait envie de goûter. Sentir sa musculature sous sa chemise, découvrir sa virilité, le faire frissonner de plaisir, entendre les battements de son cœur s’accélérer au contact de ses doigts, mais surtout le tenir dans ses mains comme une de ces pâtisseries, riches et sucrées, qu’elle s’interdit au quotidien pour préserver sa ligne. Envahie par le désir, partageant ensemble cette montée d’adrénaline, elle se laissa aller à une petite bouchée …et puis qui sait, peut-être engloutira-t-elle son goûter dans sa totalité !

Commentaires