Chab'Tendance : Caroline Juste Une Emotion, décrypte le style Coachella

Style Coachella" par-ci, "style Coachella" par là. Mais de quoi parle-t-on exactement ?



Comme chaque année, le festival de musique Coachella s’ouvre sur fond de concerts branchés et de soirées endiablées. Mais comme beaucoup d’évènements du genre, les peoples comme beaucoup des participants présents sont moins là pour profiter de la programmation musicale que pour se montrer. Décryptage du vestiaire des festivalières.

* Le short en jean : Chaleur écrasante oblige, le short en jean s’impose, mais pas n’importe lequel. Usé, délavé, déchiré, retroussé, il se porte évidemment court, histoire d’exhiber nonchalamment ses belles jambes bronzées et de se la jouer sexy malgré l’atmosphère baba cool ambiante.
* Les lunettes de soleil : Lunettes aviateur, effet miroir ou Wayfarer, les lunettes de soleil restent vissées sur les lunettes des festivaliers, du soleil levant à la nuit tombée. Accessoire de style pour certaines ou moyen de passer incognito pour d’autres, elles sont l’accessoire indispensable à un bon séjour "Coachellien".

* La robe longue : Pour celles notamment qui veulent se la jouer "flower power", la robe longue vaporeuse semble être une option privilégiée par les adeptes de Coachella. Souvent imprimée, dans des teintes chaudes inspirées du désert et des tribus amérindiennes, elles sont généralement portées avec de longs colliers, une multitude de bracelets et des sandales plates pourtant peu recommandées pour un festival.

* Les bottines en daim : Avec une robe longue, un jean ou un short en denim. Rien de tel en effet pour affronter la foule des concerts, les potentielles flaques de boue et autres joies inhérentes à tout festival en plein air. Plutôt en daim qu’en cuir, couleurs terriennes et parfois frangées, les boots repérées s’inspirent des tendances néo-ethniques, quitte à descendre directement des Santiags.

* Le chapeau : en cas de canicule, on se couvre d’un grand chapeau anti-insolation. À Coachella, les modeuses suivent également la règle mais à coups de couvre-chefs stylés, du mythique panama à la capeline en paille réhaussée d’un ruban

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire